nasses

matériaux et technique  : terre auto-émaillée sur trame métallique

dimension  : L 52 cm, H 26 cm

Terre auto-émaillée des résilles égyptiennes, qui m’évoque une sorte
d’eau de mer devenue solide, amalgame de sel, de sable, d’algues et
de vase. A l’état cru, flasque et non plastique, cette terre a besoin
d’une structure porteuse pour la mettre en forme. La trame métallique
que j’utilise se lie à la terre durant la cuisson. Elle fusionne avec
elle et d’industrielle, se transforme en une trame organique.
La terre devient dure, dense, brillante ou mate et exprime toutes les
nuances de bleu, violet, vert, noir… selon les ingrédients qu’on lui
ajoute, par un processus physico-chimique d’auto-émaillage: pendant le
séchage de la terre, les sels migrent à l’extérieur de la pièce crue
(efflorescences) et forment l’émail durant la cuisson.